• Teaser
     
  • Teaser
     
     

Les biomolécules : pharmacie, cosmétique, fractionnement

Tout un pan des valorisations non alimentaires des ressources agricoles est représenté par l'extraction de molécules et principes actifs variés. Cette extraction s'effectue par divers procédés dont certains sont encore à l'échelle du laboratoire.

Ce champ d'action, connu sous le vocable de "chimie verte" ouvre des perspectives importantes dont certaines finalités sont encore insoupçonnées. Les retombées en termes économiques sont d'envergure variable en fonction du composé extrait et purifié considéré.

 

  • Pharmacie
    Le secteur pharmaceutique est fort friand de ces nouvelles avancées en termes d'extraction moléculaire ou de synthons. Le monde végétal est  une source de matière première depuis longtemps, mais les nouveaux procédés et leur systématisation dans les processus de production permettent un développement accru et la mise sur le marché de produits en phase avec les attentes des consommateurs.


  • Cosmétique
    A l'instar du secteur pharmaceutique, le monde de la cosmétique est un consommateur de ressources d'origine végétale. Ceci est notamment dicté par les attentes de la clientèle quant à la qualité et à l'image véhiculées par les produits notamment au plan hygiène et écologie ; l'inclusion de matières purifiées d'origine végétale accroit l'intérêt du public pour ceux-ci.


  • Fractionnement
    Divers procédés physiques, chimiques et physico-chimiques permettent aujourd'hui l'identification, l'extraction, la purification et la recombinaison de molécules et chaînes primaires chimiques, maillons primaires de nouveaux produits. De nombreux secteurs se diversifient ou substituent des molécules chimiques par de nouvelles plus "vertes" (pharmacie, cosmétique ...).
 

Sponsors et Soutiens 2014

  • 2011logo_formuleverte
  • bioen
  • greennews

Vous aimerez aussi :

  • food_industry_meetings
  • pchmeetings
  • wastemeetings